22 h 00 - Penetrator
1 h 00 Théâtre
In-Yer-Face

 
Tout public
à partir de 16 ans

 
Plein : 17 €
Abonné : 12 €
Réduit : 12 €

 
5 au 28 juillet
de
Anthony NEILSON

Traduction
Fabienne MAITRE

mise en scène
Olivier SANQUER

avec
Frédéric ALVES
Nicolas ARGUDIN
Axel ARNAULT
Maxime PEYRON
Alexandre SIMOENS

scénographie
Karine BOUTROY
lumières
Patrick MASSIP
administration et gestion
Frédéric DUMAS
crédit photos
Tom FOULON
Anouk RAPAPORT
graphisme
Fernando TUNON HERNANDEZ
Résumé, Presse


Penetrator raconte le choc traumatique de Dick, ex-militaire ayant précipitamment déserté sa garnison. Il vient trouver refuge chez son ami d'enfance, Max, qui vit avec son colocataire, Alan.

La pièce a pour cadre une colocation banale où rien ne se passe où presque : Max et Alan tuent le temps entre histoires salaces, joints et alcool, philosophie de jeu vidéo sur la vie et les femmes...

Tout semble calme jusqu'aux trois coups frappés à la porte, annonçant l'arrivée de Dick.
Les passions se déchaînent alors, libérées par le vétéran traumatisé.
L'oisiveté laisse peu à peu place à la confusion, à la folie, à l'effroi.
Les vérités se disent.

Fer de lance du courant théâtral In-yer-face lancé au Royaume Uni dans les années 90 par une génération de jeunes auteurs désabusés par le Thatchérisme (tels Neislon, Ravenhill, Welsh, McDonagh ou Kane), Penetrator a été créée à Edinbourg, puis reprise au prestigieux Royal Theatre de Londres. Cette pièce de Neilson marque par son intimité mise à nu, par son réalisme percutant jusqu'au brutal.

"Le jeu est passionnel, le spectateur est subjugué. Bouleversant"
LA MARSEILLAISE

"Le spectacle laisse une place fondamentale au corps. Sauvage, violent, tourmenté"
COUP DE THEATRE

"Une pépite brute venue du Québec"
RUE DU THEATRE

"Un travail d'exception"
FROGGY'S DELIGHT

"Nous sommes captivés du début à la fin"
SPECTATIF
 

Photos




Extrait vidéo
En savoir plus sur l'auteur, la traductrice et le metteur en scène
Anthony NEILSON Fabienne MAITRE Olivier SANQUER
En savoir plus sur la compagnie